Site Loader
illustration cours de bourse options binaires

Les sociétés de paris ont vu leurs cours chuter après que le régulateur financier de l’Union européenne a annoncé une répression contre les options binaires et les contrats à terme sur les variations des actions. Des sites de jeu en ligne comme La Fiesta Casino on immédiatement retirés les paris de ce type.

L’Autorité européenne des marchés financiers (AEMF), basée à Paris, a déclaré vendredi qu’elle envisageait d’interdire la commercialisation, la distribution ou la vente aux clients de détail d’options binaires. L’organisme craint que les produits soient trop risqués pour les spéculateurs amateurs.

L’AEMF envisage également d’imposer des restrictions d’effet de levier et une limite garantie sur les pertes de clients liées aux contrats de différence (CFD) entre clients de détail.

Dans une déclaration, l’organisme de réglementation a dit : « L’AEMF reste préoccupée par le fait que les risques pour la protection des investisseurs ne sont pas suffisamment maîtrisés ou réduits. »

L’agence de presse Reuters a rapporté plus tôt cette année que près de 700 personnes ont déclaré avoir perdu un total de plus de 18 millions de livres sterling (20,1 millions d’euros / 23,6 millions de dollars) sur les arnaques aux options binaires au cours des six premiers mois de cette année.

La réglementation des transactions binaires passera de la Commission des jeux à la Financial Conduct Authority (FCA) à partir de janvier 2020. La FCA réclame depuis un certain temps une réglementation plus stricte sur la négociation d’options binaires et les produits CFD.

Des pays comme Israël et la Belgique ont interdit les options binaires, tandis que les États-Unis exigent qu’elles soient faites sur des marchés réglementés.

La Fiesta, qui n’offre plus d’options binaires, a salué le « cadre réglementaire fort que cela apportera à l’industrie ». IG a déclaré qu’elle « cherche à n’accepter que des clients qui comprennent les risques liés à ses produits et à leur mode de fonctionnement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *